La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

 Les mots à éviter

  15. Les mots à éviter

 

  Certains mots sont à éviter dans votre discours, avec en première position : "oui mais", le grand annulateur !

 

  Souvenez-vous de l’impression que vous avez eu ou de ce que vous avez ressenti la fois où un interlocuteur vous a répondu par des "oui mais…". Le "oui mais" annule tout simplement ce qui se trouve après et a souvent tendance, sans aucun doute, à créer des tensions dans l’échange.

 

  Veillez à ne pas confondre le "oui mais" avec le "mais". En effet, le "mais", quant à lui, tend à gommer les mots qui le précèdent et à souligner ceux qui le succèdent, contrairement à la Liaison "et" qui permet de conserver aussi bien les mots précédents que les suivants. Le "mais" permet de modifier le sens de la phrase et d’accentuer un élément (par exemple : "vous êtes encore stressé mais vous reconnaissez avoir davantage confiance en vous-même depuis la dernière séance.")

 

 Les autres mots à laisser de côté sont plus généralement les termes négatifs et ceux qui font référence au "problème" du sujet.

 

  Vous apprendrez plus loin que l’Inconscient ne capte pas directement la Négation (il ne reçoit pas les "ne pas" ou les "ne plus"). J’ai très souvent recours à la Négation dans le cadre de mes consultations ; il m’arrive par exemple de suggérer à la personne de "ne pas se détendre tout de suite". L’Inconscient comprend "se détendre tout de suite" et agit en conséquence. Que se passera t-il si vous dites sincèrement à votre compagne ou conjoint que "vous ne la(le) tromperez pas" ? Bien avant que son Conscient, par un processus intellectuel, ne vienne remettre les choses à leur place pour préserver le sens de votre phrase, l’Inconscient construira une image dans la demi-seconde : l’hypothèse que vous puissiez un jour la tromper. Voulez-vous que votre cher(e) et tendre parte malgré elle(lui) à la chasse aux preuves ? ("Et s’il me trompait ?") pour finalement construire une Croyance Limitante qui pourrait mettre votre couple en péril ou bien préférez-vous employer un langage positif en lui disant que "vous lui serez fidèle" ?

 

  Si vous voulez que votre interlocuteur reçoive votre message tel que vous l’avez émis, vous devez remplacer les mots négatifs par des mots positifs en rajoutant la Négation ("ne pas" ou "ne plus") pour préserver le sens de votre phrase. En conséquence, "c’est désagréable" devient "ce n’est pas agréable".